Home / Economie / Quelles fenêtres choisir pour la meilleure isolation thermique ?

Quelles fenêtres choisir pour la meilleure isolation thermique ?

Même avec le meilleur isolant du monde couplé au meilleur dispositif de chauffage du monde, si les fenêtres sont mal adaptées, jamais le rendement thermique optimum ne pourra être obtenu. Il ne faut pas oublier que les fenêtres sont l’une des principales causes de déperdition de chaleur. En effet, près de 25% de la chaleur s’échappe à ce niveau. Le choix des fenêtres est donc primordial pour obtenir la meilleure isolation thermique possible. Quelles fenêtres choisir ? Là est la question !

Simple, double, triple vitrage

Le principe est des plus simples : plus il y a de vitrage, meilleure sera l’isolation thermique (et phonique). Ainsi, sur des murs à grande surface où il est nécessaire d’installer d’assez grandes fenêtres, il est préférable d’opter pour des fenêtres qui possèdent le maximum de vitrage (au moins du double vitrage à isolation renforcée). Pour les murs à plus petites surfaces nécessitant de petites fenêtres (toilettes, grenier, etc.), un simple vitrage peut faire l’affaire.

Mais le nombre de vitrages ne suffit pas. Pour une meilleure isolation thermique, il faut aussi prendre en compte certains facteurs notamment : l’épaisseur du vitrage, le type de verre et l’espacement entre les vitres. Il en va de soi que pour les grandes fenêtres faisant directement face au vent, il est préférable d’opter pour de grande épaisseur et plutôt de type armé ou feuilleté (qui ne laissent pas passer la chaleur).

Fenêtres en bois, en PVC, en Aluminium

Du type de matériaux dépend la résistance de la structure de la fenêtre et à long terme, ses qualités d’isolants thermiques. Il faut savoir que plus la structure de la fenêtre est fragile, plus elle aura tendance à se déformer rapidement, ce qui la rend beaucoup moins isolant. Généralement, l’aluminium et le bois sont beaucoup plus résistants que le PVC. Néanmoins, la résistance d’un même matériau peut considérablement varier d’un fabricant à un autre.

Outre la résistance du matériel, leur capacité de conduction thermique intervient aussi dans la qualité de l’isolation. Plus le matériel est caloporteur (conducteur de chaleur), plus il y aura de déperditions de chaleur et inversement. Mais quel que soit le matériau choisi, pour obtenir une meilleure isolation, il est préférable de choisir des fenêtres ayant un coefficient d’isolation Uw n’excédant pas 1,6 pour le bois, 1,8 pour l’aluminium et 1,6 pour le PVC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *