Home / Géothermie / Définition de la géothermie : à quoi ça sert ?

Définition de la géothermie : à quoi ça sert ?

Aujourd’hui, le terme « géothermie » tend à devenir de plus en plus populaire auprès du grand public et des partisans des mouvements écologiques. Mais malgré cette popularité grandissante, la véritable signification du terme n’est pas forcément connue de tous et même, de ceux qui l’utilisent. La géothermie : de quoi s’agit-il et à quoi peut-elle servir ?

La géothermie c’est quoi ?

De manière générale, la géothermie fait partie des systèmes d’exploitation d’énergies renouvelables qui se veulent être en faveur du développement durable et de la réduction des coûts. Ainsi, il faut comprendre que la géothermie, au même titre que le solaire, s’instaure dans une démarche écologique et économique.

Plus précisément et très simplement, la géothermie consiste à exploiter l’énergie du sous-sol pour produire de la chaleur ou de l’électricité. Il faut savoir que sous nos pieds se cache une importante masse d’énergie, de la chaleur issue du noyau de la Terre dont la température dépasse les 4200°C. Bien évidemment, seule la chaleur prélevée au niveau des premières couches terrestres pourra être exploitée. Néanmoins, selon la profondeur de la couche, cette chaleur varie de 10 à 150°C. Ce qui est largement suffisant pour la production d’énergie.

Les finalités de la géothermie

La géothermie peut desservir deux objectifs : produire de la chaleur et produire de l’électricité. Pour chaque cas, le principe reste le même : la chaleur au niveau des couches terrestres est récupérée, transformée en énergie directement exploitable et redistribuée dans le réseau ou dans les postes qui ont en besoin (usines, foyers, etc.). Les températures exploitées sont la seule différence entre les deux cas.

La géothermie dite « à très basse énergie » et « à basse énergie » seront utilisées pour la production de chaleur. Dans ces deux modes d’exploitation, les températures ne dépassent pas les 90°C. La chaleur récupérée sera essentiellement utilisée pour le chauffage (bâtiment, eau, etc.).

Pour la production d’électricité, qui se sert de la géothermie dite « à très haute énergie », les températures exploitées peuvent atteindre les 150°C.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *